N°12. De la Bourgeoisie mafieuse à Agrigento

Publié le par rizzoli

Dans un silence assourdissant, le 28 février 2008, le tribunal d’Agrigento a condamné pour association mafieuse, l’ex assesseur régional Vicenzo Lo Giudice, à 16 ans de prison.
       Vicenzo Lo Guidice, photo à gauche, est un homme politique sicilien très puissant. De 1991 à 2004, il a été député de la très autonome région Sicile. Il fut assesseur régional, une sorte de ministre, chargé de l’administration du territoire, puis président de la commission régionale pour la santé. En 2001, il appartenait au parti du centre, l’UDC. En 2004, il fut arrêté dans le cadre de l’enquête dénommée « Haute mafia ». Il louait à une coopérative gérée par une cosca mafieuse des terrains que la justice avait précisément confisqués à cette famille mafieuse ! Sous le plancher de sa maison, la police avait retrouvé 500 millions de lires qu’il avait tenté de changer en euros avant le 1er janvier 2002. La magistrature a, par ailleurs, saisi des biens pour une valeur de 5 millions d’euros.
       Au cours du procès, l’accusation a présenté des enregistrements d’écoutes. Vicenzo Lo Giudice tenait des propos élogieux envers les chefs mafieux. Il a été reconnu coupable de corruption, de recyclage d’argent sale, et de fraude dans la gestion des appels d’offre. 
       Le tribunal a aussi condamné : - Le chef mafieux de Canicattì, - L'ancien maire de Canicattì, - L'ancien président de la province d’Agrigente.
- L'ancien conseiller provincial et adjoint aux travaux publics de la ville Caltanissetta.
       Ces condamnations sont à rapprocher de celle de Salvatore Cuffaro. Le 18 janvier 2008, la Troisième chambre pénale de Palerme a condamné le Président de la région Sicile à cinq de prison pour avoir favorisé des membres de Cosa nostra et non pas l’organisation mafieuse dans son ensemble[1]
         L'ensemble de ses personnes forme un corps social ; la “bourgeoisie mafieuse”. Sans ce réseaux, la mafia n’existe pas. Elle ne serait que du crime organisé.

[1] La justice italienne distingue en droit le délit de collusion avec un mafieux et le délit plus grave de favoriser l’organisation mafieuse dans son ensemble.
 

Commenter cet article