N°24. Arrestations aux pieds de l'Etna

Publié le par rizzoli

      Mardi 25 mars 2008, les carabiniers ont arrêtés 15 personnes appartenant à une cosca, la famille mafieuse sicilienne, qui contrôle une partie du territoire de Bronte, Maletto et Maniace, la partie nord de la province de Catane. La photo à gauche représente une vue panoramique de la ville de Randazzo dans la province de Catane.
       La cosca était dirigée par Francesco Montagno Bozzone, lui aussi arrêté. Cette cosca est liée aux familles mafieuses Mazzei-Cargnusi de Catane. Les prévenus sont asccusés d'association mafieuse, d'extortion, de trafic de stupéfiants et de ports d'armes prohibées.
 
    Dans le cadre de cette opération, dénommée « trash », les enquêteurs ont découvert le racket exercé par les mafieux envers des entrepreneurs. Une société, du Nord de l’Italie et spécialisée dans le récolte des déchets, était racketée depuis deux ans. Cette opération avait déjà permis la découverte de deux kilos de marijauna et avait conduit à l’arrestation de quatre personnes.
          Reste que la Direction provinciale des enquêtes antimafia (Dda) communique qu'elle a mené cette opération sans l'apport d'aucun collaborateur de justice. Comme si lutter contre la mafia avec l'aide de "repentis" était devenu "impropre". 
           Les collaborateurs de justice sont indispensables à l'Antimafia. Sans la collaboration d'un proche de Pasqaule Condello, il semble que ce chef de la 'Ndrangheta n'aurait pas pu être arrêté (
art. 9). Le gouvernement Berliusconi (2001-2006) a limité à 6 mois la recevabilité de leurs témoignages ; une hérésie !
            Rendez-vous le 13 avril, les Italiens votent à nouveau.

Commenter cet article