N°29. Les dirigeants de la Juventus comme la mafia…

Publié le par rizzoli

      A l’été 2006, le club de football  le plus populaire d’Italie est condamné par la justice sportive pour avoir triché pendant deux ans. Les dirigeants de cette équipe attendent leur procès pour association de malfaiteur (art. 416 du code de procédure pénale italien). Après deux ans d’enquêtes, les magistrats sont encore plus sévères envers les responsables du club.
     Le juge d’instruction de Naples, Giuseppe Narducci et le procureur Filippo Beatrice estiment que les dirigeants de la Juventus constituaient une « coupole », terme faisant référence à l’organe de direction de la mafia sicilienne (Gazzetta dello sport). Les membres étaient unis par le secret et par un lien associatif. Les responsables de la Juventus étaient complices non pas pour commettre un seul délit mais sur le long terme. Cette pratique a renforcé leur collusion. Le lien associatif criminel est le propre de la mafia !

      Dirigée par Luciano Moggi (en pleine action sur la photo à gauche), cette coupole aurait faussé le championnat de football. Les magistrats compare cette association secrète à la  loge maçonnique clandestine P2 qui conditionnait la vie politique italienne dans les années soixante dix : « plus qu’une association de malfaiteur, il [ la coupole de la Juventus ] s’agissait d’une société secrète avec des caractéristiques mafieuses et dont le but était de conditionner les institutions publiques ».
     Les jugent sont formels. En face de la coupole, personne ne pouvait rivaliser. Ainsi, le Ministre de l’Intérieur s’adressa au directeur sportif de la Juventus pour lui demander d’intervenir en faveur de la suspension du championnat au moment du décès de Jean Paul II…
     En 2005, le ministre de l’Intérieur en question appartenait à la coalition de centre-droit dirigée par Silvio Berlusconi.

Conclusion :  
      En Italie, les dirigeants de la plus importante équipe de Football ont réussi à créer une organisation criminelle. Le ministre de l’Intérieur traite avec eux pour du football. Qu’a t-il fait avec les organisations mafieuses ?

Elections législatives le 13 avril…

Publié dans Légalité en Italie

Commenter cet article

Sciave 02/04/2008 16:58

Ho aggiunto il tuo link...Ciao!