N°81. Piratage d'appels d'offre en Calabre

Publié le par Falcone

Le 17 juin 2008, les carabiniers de Reggio en Calabre ont arrêté 33 personnes impliquées dans des opérations de piratage d'appels d'offres. Les 'ndrines de la côte ionnienne, les familles mafieuses Morabito-Bruzzaniti-Palamara, Maisano et Vadalà, formaient un cartel. Avec la complicité de conseillers municipaux et de fonctionnaires, elles obtenaient des marchés publics. La répartition, qui concernait aussi la construction d'une école à Bova Marina, a été décidée au cours d'une réunion au sommet des différentes 'ndrines. Les enquêtes dilligentées par la magistrature ont révélé que tous les travaux destinés à la modernisation de la route nationale 106 avaient fait l'objet d'un accord entre les clans. La magistrature a démontré que lorsque le cartel n'avaient pas obtenu un appel d'offre, il faisait en sorte d'obtenir les contrats de sous-traitance. A des prix exorbitants, les 'ndrines imposaient leurs sociétés pour accomplir les opérations de terrassement et le transport des matériaux de construction. Par ailleurs, ils fournissaient du ciment de très mauvaise qualité et gonflaient les factures. Enfin, ils imposaient l'embauche de personnes liées aux clans.
Le piratage des appels d'off'res permet aux mafias de s'enrichir, de blanchir l'argent provennant des trafic illégaux et de contrôler le territoire.

En Italie, la magistrature et les forces de l'ordre accomplissent un travail énorme. Au lieu d'envoyer l'armée, comme le préconise le gouvernement actuel, le doublement des effectifs des magistrats instructeurs en Calabre serait un bon début.

Commenter cet article