N°108. Australians do it better !

Publié le par Falcone

Au mois d’août 2008, la police australienne, en collaboration avec de nombreuses polices étrangères, a procédé à la saisie record de 15 millions de pastilles d’ecstasy. Les 4,4 tonnes de stupéfiants étaient dissimulées dans des boites de tomates placées sur un navire destiné à Italie.  A la tête de ce trafic, un "boss" de la mafia calabraise Francesco Modafferi, 47 ans, un mafieux originaire de Plati en Calabre. La 'Ndrangheta est présente en Australie depuis plus de quarante ans. Dans les années soixante, elle cultivait du cannabis pour les soldats américains présents au Vietnam.
Depuis l'arrestation du chef mafieux calabrais, les enquêteurs ont découvert, non sans émoi, que le "boss" bénéfici
ait d’une dérogation un peu spéciale délivrée par le ministre de l’immigration du dernier gouvernement conservateur. La ministre est intervenue en personne pour annuler l’ordre d’expulsion du chef mafieux en lui accordant un visa à titre humanitaire (pour raison mentale). Il faut dire que la famille du mafieux avait été très généreuse en matière de dons envers le parti libéral australien. Pourtant, en 1998, la justice australienne avait signalé que les frères Madafferi étaient des mafieux calabrais suspectés de meurtre et d’extorsion. La ministre en question est aujourd’hui ambassadrice de l’Australie en Italie…

Commenter cet article