N°109. Des montagnes de déchets pour matériaux de construction

Publié le par Falcone

Dans le cadre de l’opération « Blacks Mountains », dans la province de Crotone, la magistrature a procédé à la mise sous séquestres de 18 aires sur lesquelles sont édifiées des écoles primaires (en photo), des parkings, des routes et des maisons… Les constructions en question, y compris des logements sociaux, ont été fabriquées avec plus de 350 milles tonnes de scories industrielles, de déchets toxiques et de substances cancérigènes. Le zinc, l’arsenic, le plomb et le mercure produits par l’usine du coin n’étaient pas traités mais servaient de matériaux de construction.
Sept personnes ont été arrêtées. Certaines sont mises en examen pour association de malfaiteurs. Les sites saisis par la justice sont situés dans l’arrière-pays de Crotone entre Cutro et Isola Capo Rizzuto, une des zones à plus forte densité mafieuse ( N°27. La guerre des 'ndrines s'étend à la province de Crotone? ). Les ‘ndrines de la zone sont donc nécessairement impliquées dans l’utilisation des ces déchets. En vertu de la règle du contrôle du territoire, les entreprises du bâtiment ont payé un impôt aux familles mafieuses. A moins que ces sociétés ne soient aux mains des mafieux. Ces activités sont nommées les « écomafias » ( N°93. L'Italie, ses déchets, son béton et ses mafias ).

Publié dans Les "écomafias"

Commenter cet article