Antimafia à Crotone

Publié le par Falcone

Le 1er mars, la société civile de Crotone en Calabre a réagi avec force contre le phénomène mafieux qui a beaucoup fait parler de lui ces derniers temps :

La folle semaine de la 'Ndrangheta... 

La folle semaine de la 'Ndrangheta 

- N°109. Des montagnes de déchets pour matériaux de construction

- N°23. La guerre des 'ndrines de Crotone n'épargne pas les enfants


De 7 000 à 10 000 personnes, venues aussi du Val d'Aost, de la Lombardie, de l'Emilie Romagne et de la Toscane, ont répondu à l'appel d'un collectif de coopératives sociales « Goel » qui avait déjà organisé cette manifestation à Locri l'année dernière.

Des jeunes, des commerçants, des artisans et des agriculteurs ont tenu à montrer leur oppositions aux quotidiennes intimidations de la mafia. Le journal la Reppublica rapporte la présence de l'évêque de Crotone, la participation des parlementaires Nicodemo Oliverio et Maria Grazia Laganà (épouse du vice-président de la région calabre assassiné en 2005 : N°1. L'assassinat du vice-président de la régio calabraise : un meurtre politico-mafieux ), des représentants de l'association antimafia "ammazzateci tutti". Le maire de la ville de Crotone aurait proclamé « vouloir adopter un règlement qui prévoit des facilités fiscales pour les entreprises qui dénonceraient le racket »; chiche?
Il semble que la réponse de la mafia ne se soit pas fait attendre. En effet, le 2 mars, des individus ont dérobé les ordinateurs dans les locaux de la Goel à Gioisa Ionica (province de Reggio... bizarre...). Toujours le 2 mars, à Rosarno, la voiture d'une religieuse impliquée dans des activités antimafias, a été incendiée.


PS : N'hésitez à vous inscrire à la "newsletter" en haut à droite pour recevoire un mail à chaque nouveau billet.

Publié dans Antimafia

Commenter cet article