Au conseil municipal : "tous mafieux!"

Publié le par Falcone

Au mois de mai 2009 le ministère de l'Intérieur italien a dissous le conseil municipal de Taurianova, une petite ville de la province de Reggio en Calabre. (le long de la mer thyrénienne dans l'arrière-pays de Gioia Tauro sur la carte) Le conseil municipal de Taurianova avait déjà été dissous en 1991, l'année de la mise en place de ce dispositif législatif qui permet de lutter contre les relations politico-mafeuses (les complictés entre élus et mafieux). En 2008 une commune proche de Taurianova a connu le même sort ( Le port-conteneur de la 'Ndrangheta )

Lorsqu'un conseil est dissous, les citoyens ne retournent pas aux urnes immédiatement. En l'occurence, la commune est placée sous la responsalbilité de commissaires d'état venus de Rome pour les 18 mois à venir. Le ministre de l'Intérieur justifie cette décision : "le danger que les clans de la mafia calabraise conditionnement de la libre expression du vote est trop grand". En effet, un rapport d'un commissaire enquêteur est sans appel : " au sein de conseil municipal : tous ou presque sont mafieux!". Au cours des élections municipales de 2007, le maire adjoint promettait des faveurs au chef mafieux de la zone, avantages qui ont tous été accordés depuis. En échange, le mafieux a activement participé à la campagne électorale. Il faut dire que le maire de la ville est le même que celui qui était en poste quand le conseil municipal fut dissous une première fois...

La commune aurait été très peu regardante en matière de constructions abusives de la part de citoyens ayant des liens de parenté avec la mafia. Par ailleurs, une des employés de la mairie a falisifé les rapports afin de montrer que des travaux publics étaient conformes à des appels d'offres publics alors qu'en réalité, ils ont tous été attribué à des sociétés dont les propiétaires sont proche du clan.

 

 

Régidé à partir des informations de Monica Centofante de http://www.antimafiaduemila.it/

 

Inscrivez-vous à la newsletter en haut à droite pour recevoir un mail vous avertissant de la publication d'un nouvel article.

Commenter cet article

char cosi 26/05/2009 16:34

et en france les balkany sarkozy et toute la clique de rohm rom enfin les manouche de leur espece ils sont pourris comment?

Falcone 27/05/2009 08:47


Monsieur,
Pas d'insulte envers les Roms, la première minorité de l'Union europénne et la plus discriminée :
http://www.romeurope.org/?cat=17
Cordialement