L'Italie et les stéréotypes

Publié le par Falcone

Le 29 janvier 2009, l'Etat italien a gagné 3 millions d'euros. En effet, le centre opérationel de la Direction des enquêtes contre la mafia de Reggio a confisqué (à titre définitif) le patrimoine d'Antonio Crea, 45 ans, un boss de la 'ndrine Crea. Les biens mafieux sont estimés à 3 millions d'euros. Les magistrats ont révélé que l'entreprise mafieuse Crea s'imposait sur le marché par le biais de l'intimidation afin d'exclure les concurrents ou en investissant des capitaux illégaux. Les enquêtes pointues des policiers ont permis de mettre en évidence la différence entre les revenus déclarés et le patrimoine mafieux.
Antonio Crea a été mis en cause dans le cadre de plusieurs enquêtes antimafias. Deux collaborateurs de justice (des "repentis") ont signalé le rôle hierarchique important de ce mafieux. Antonio Crea serait un "vangelo "ou "evangelista"
Antonio Crea est le cousin de Teodoro Crea, chef de la 'ndrine, la famille mafieuse de Rizziconi qui a fait l'objet d'un excellent reportage diffusé sur arte. Dans ce documentaire, on peut suivre le quotidien des policiers qui enquêtent pendant 7 ans sur la famille mafieuse Crea. En sept ans : un seul meurtre et la construction du plus grand supermarché de Calabre.
Afin de ne pas faire de l'Italie un stéréotype criminel, il convient de signaler que l'enseigne de cette grande surface n'est pas italienne...

Commenter cet article

penis enlargement 17/09/2009 04:47

More & more people know that blog are good for every one where we get lots of information any topics !!!