N°55. Un arsenal de la mafia calabraise découvert

Publié le par rizzoli

Samedi 3 mai 2008, à Papanice, un bourg dans l’arrière pays de Crotone, la police perquisitionne un magasin dont le propriétaire était considéré comme proche la ‘ndrine Ruselli qui s’est attaquée à la ‘ndrine Megna le 22 mars dernier. Les policiers découvrent des cartouches 7,65 mm et du cellophane. Les agents passent alors au crible, à l’aide de détecteurs de métaux, le bois adjacent. Là, ils découvrent un arsenal : une Kalachnikov, deux fusils de calibre 12 volés en Calabre, deux revolvers, un pistolet mitrailleur Skorpion et un PM MP5 (Heckler & Koch, calibre 9x19), un pistolet de calibre 9x21, un millier de munitions et un passe montagne. Cet arsenal était enterré depuis peu en raison de l’intense activité policière dans le cadre des opérations "Héraclès" (art.32 et art. 49). L’arsenal était placé sous la responsabilité d’une personne au casier judiciaire vierge, une spécialité de la mafia. Les enquêteurs espèrent avoir trouvé les armes qui ont servi à tuer Luca Megna le 22 mars dernier (art.23).

Ce type d’opération policière est le résultat d’une opération d’intelligence à laquelle ont participé plusieurs corps de police, en particulier les hommes de l’Ert (expert en recherche de preuves matérielles) de la police scientifique.

Commenter cet article